Ptôse mammaire : la corriger pour se réconcilier avec son corps.

Ptôse mammaire : la corriger pour se réconcilier avec son corps.

- Dans CHIRURGIE DES SEINS
483

Variations de poids, grossesses… pas toujours facile de garder une belle poitrine ! Lorsque les seins s’affaissent on parle de ptôse mammaire : un handicap qui peut être mal vécu au quotidien. Il est toutefois possible de corriger l’affaissement de la poitrine grâce à la chirurgie esthétique. Zoom sur cette pratique qui permet aux femmes de se réconcilier avec leur silhouette.

Qu’est ce qu’une ptôse mammaire ?

La ptôse mammaire est définie comme la chute et le déroulement des seins. Ce glissement des seins est dû à un affaissement de la glande et une distension exagérée de la peau qui les enveloppe.

La ptôse mammaire peut être d’origine naturelle ou apparaître suite à une perte importante de poids. Il est possible également que la ptôse survienne à la suite d’une grossesse avec allaitement, lorsque le volume des seins diminue de manière importante.
La ptôse mammaire se traduit alors donc une poitrine très basse. Il arrive qu’elle soit accompagnée d’une hypertrophie ou une hypoplasie mammaire.

lifting-des-seins-tunisie-spv-6

Comment se corrige une ptôse mammaire ?

Pour corriger une ptôse mammaire, muscler le thorax n’a pas d’effets réels. Le seul recours possible reste la chirurgie. Le but de l’intervention chirurgicale est de corriger cet effet de ptôse en remodelant le sein.

lifting-des-seins-tunisie-spv-1

Principe de l’intervention de la ptôse mammaire

Pour cela, le chirurgien déplacera l’aréole et le mamelon jugés trop bas et concentrera la glande pour obtenir un résultat harmonieux (volume et forme).
Lors de l’opération, le chirurgien enlèvera un peu de peau en surplus pour tendre et redonner ainsi une jolie forme au sein.

lifting-des-seins-tunisie-rb-6

L’importance des cicatrices issues de l’opération de la ptôse mammaire dépendront de l’ampleur de la ptôse à corriger.
Le plus souvent ces cicatrices prendront la forme d’un T inversé mais il existe d’autres possibilités:
– si la ptôse mammaire est importante : les cicatrices se situeront autour de l’aréole, verticalement de la partie inférieure de l’aréole au sillon sous mammaire et horizontalement sous le sillon mammaire.
– si la ptôse est peu importante voire modérée, il sera possible de n’avoir que la cicatrice verticale.
– si la ptôse est minime, seule une incision autour de l’aréole est envisageable.

Dans les cas d’hypertrophie ou d’hypoplasie mammaire, le chirurgien pourra profiter de l’opération de la ptôse mammaire pour les corriger dans le même temps. Il pourra dès lors proposer une prothèse mammaire. La cicatrise sera alors limitée à un cercle péri-aréolaire.

Risques de l’opération

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des risques (liés à l’anesthésie etc.) lors d’une opération d’une ptôse mammaire. Choisir un chirurgien esthétique qualifié et compétent pour ce type d’intervention limitera les risques, sans pour autant les rendre inexistants.

Une opération chirurgicale pour corriger une ptôse mammaire n’est possible qu’à partir de la fin de la croissance (vers 17 ans).
Elle n’empêche pas une grossesse ultérieurement ni l’allaitement. Cependant, il est conseillé d’attendre minimum 6 mois.

lifting-des-seins-tunisie-rb-5

Avant l’opération de la ptôse mammaire

Comme pour toute intervention, un bilan préopératoire est effectué avec en complément une mammographie et une échographie.
– au plus tard 48h avant l’intervention, une consultation avec le médecin-anesthésiste sera programmée.
– il est fortement conseillé d’arrêter de fumer minimum un mois et demi avant l’opération de la ptôse mammaire et ce jusqu’à un mois après l’intervention. Cet arrêt pourra optimiser les chances d’une cicatrisation rapide.
– dans certains cas, et si elle est utilisée, l’arrêt de la contraception orale peut être requis si les facteurs risques sont trop importants (obésité, trouble de la coagulation, etc.)
– dans les 10 jours précédents l’opération, aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris.

L’opération d’une ptôse mammaire peut durer entre 1h30 à 3h.
L’anesthésie est générale.
La durée d’hospitalisation peut varier entre 1 et 2 jours.

reduction-mammaire-tunisie-3

Après l’opération de la ptôse mammaire

Les douleurs postopératoires sont généralement peu douloureuses.

Quelques éléments sont à savoir :
– les ecchymoses et des gonflements sont courants, de même qu’une gêne pour élever les bras. Ces gênes disparaîtront au bout de 2-3 semaines.
– les mamelons peuvent parfois rester engourdis pendant quelques mois.
– une consultation est nécessaire 3 jours après l’opération de la ptôse mammaire.
– porter un soutien-gorge de maintien est fortement conseillé (jour et nuit) et ce, pendant un mois.
– les fils seront retirés (si non résorbables) entre 8 et 10 jours après l’opération.
– l’arrêt de travail peut être compris entre 7 et 10 jours.
– toute activité physique est déconseillée avant la cicatrisation totale. Celle-ci peut prendre 1 à 2 mois.

reduction-mammaire-tunisie-9

Le résultat

Le résultat de l’opération d’une ptôse mammaire ne peut réellement se voir qu’un an après l’intervention. Pendant un an, il est conseillé de faire un suivi tous les 3 à 6 mois. Les cicatrices seront visibles pendant un temps assez long et évolueront de manières imprévisibles, il convient donc de surveiller leur aspect.

Il est possible également qu’il reste une légère asymétrie des seins. Si une correction doit être faite, mieux vaut attendre un délai de 1 ou 2 ans minimum.
Enfin, le sein évoluera normalement, suivant les variations de poids et les changements hormonaux.

Source

aufeminin.com