LE BODYLIFT SUPERIEUR

LE BODYLIFT SUPERIEUR

- Dans CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE
520
images (2)

Le bodylift

Il existe deux types de bodylift en fonction de l’emplacement de l’excès cutané :

  • Le body lift supérieur redrape la peau abdominale supérieure et les plis supérieurs du dos
  • Le bodylift inférieur redrape la peau de la partie basse de l’abdomen et la peau basse du tronc sur l’arrière du corps.

Cette intervention importante s’adresse aux anciens obèses après un amaigrissement massif brusque ou après une chirurgie bariatrique.

liposuccion-tunisie-8

Principes de l’intervention:

Le bodylift supérieur est une intervention plus récemment mise au point que le bodylift inférieur « classique ». Le bodylift supérieur vise à retirer une bande de peau mesurant entre 10 et 15 cm de hauteur tout autour du corps, au niveau de la bretelle du soutien gorge.

Le but est de supprimer les plis de peau disgrâcieux sous les bras et sur les côtés du corps, qui sont impossible à éliminer puisqu’il n’y a pas seulement un excès de graisse, mais aussi un excès de peau. Et rien ne peut supprimer un excès de peau sauf la Chirurgie.

La cicatrice est donc dans la brassière du soutien-gorge.

Déroulement de l’intervention:

Comme pour le bodylift inférieur, il y a 2 temps opératoires:

  • un temps « sur le ventre » où on opère le dos,
  • un temps « sur le dos » où on opère le devant

Et il faut donc retourner la patiente sur table pendant l’intervention.

liposuccion-tunisie-3

Suites de l’intervention:

Les suites sont marquées par des ecchymoses (« bleus »), et une sensation de tension, qui disparaissent en 2 à 3 semaines. Il est nécessaire de porter un soutien-gorge pour maintenir la poitrine et la cicatrice pendant environ 6 semaines.

Les complications

Les complications locales et générales sont les mêmes que celles de la plastie abdominale.

La cicatrice peut s’étaler du fait des retards de cicatrisation. Le plus souvent, elle est observée au niveau de la partie médiane au-dessus du sillon fessier.

Source: doctissimo.fr

A propos de l'auteur