Lifting cuisses : Pour avoir de belles cuisses fines et toniques

Lifting cuisses : Pour avoir de belles cuisses fines et toniques

- Dans CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE
746
chirurgie-cuisses-jambes-nantes

Le lifting des cuisses – encore appelé cruroplastie, lifting crural, ou dermolipectomie crurale – bénéficie de nombreux progrès médicaux, offrant de très bons résultats avec une reprise à la vie normale plus rapide.

Le lifting des cuisses retire l’excès de peau sur la face interne des cuisses. Ce lifting permet de raffermir et de tonifier toute la partie supérieure des cuisses.

Le relâchement de la peau des cuisses provient de deux causes principales : le vieillissement progressif ou un amaigrissement important. Lors du diagnostic, le chirurgien prend en compte la morphologie des cuisses, notamment l’importance de la surcharge graisseuse, la qualité de la peau et le tonus musculaire.

Le lifting des cuisses peut être associé à un body lift, une opération qui enlève l’excès de peau sur le tiers moyen du corps en une seule fois.

lifting-des-cuisses-tunisie-2

Le lifting des cuisses, comment ça se passe ?

AVANT L’OPÉRATION

Une à deux consultations préopératoires sont nécessaires : chaque détail de l’intervention doit être exposé par le chirurgien à sa patiente. Celui ci doit lui remettre un devis. Un rendez-vous avec l’anesthésiste doit également être prévu, et ce 48h minimum avant l’intervention de lifting des cuisses.

DÉROULEMENT DE L’OPÉRATION

Le lifting des cuisses se déroule sous anesthésie générale. La durée de l’hospitalisation est de 1 à 2 jours en fonction de l’importance du lifting effectué. La durée de l’intervention se situe entre une à deux heures selon les gestes chirurgicaux à effectuer, et les techniques employées par le chirurgien esthétique.

L’intervention débute le plus souvent par une liposuccion (ou lipoaspiration) de la face interne des cuisses de façon à corriger tout excédent graisseux. Les amas graisseux (stéatoméries) sont aspirés par de très fines canules (4mm) de façon à préserver la qualité cutanée délicate de cette région pour un résultat égal et sans aspérités.

Suite à la liposuccion, le chirurgien procède aux incisions qui permettront d’ôter les excédents de peau, et de lifter ainsi la cuisse.

La longueur et la localisation des incisions sont adaptées au cas par cas, et diffèrent selon l’importance de l’excédent cutané à traiter. Elles sont déterminées lors des consultations pré-opératoires en concertation avec la patiente. Néanmoins, on peut noter 3 grandes familles de techniques :

LA TECHNIQUE AVEC INCISION VERTICALE

Elle est réalisée lorsque la patiente présente des excès cutanés important. L’incision se situe le long de la face interne de la cuisse de haut en bas. Sa longueur dépendra de la quantité de peau à retirer.

lifting-des-cuisses-tunisie-1

LA TECHNIQUE AVEC INCISION HORIZONTALE

Elle est réalisée lorsque les excès cutanés sont modérés et localisés à la partie supérieure des cuisses. C’est la technique laissant les cicatrices les plus discrètes en raison de sa localisation dans les plis naturels de la silhouette. L’incision peut se camoufler dans le pli de l’aine jusque dans le pli fessier, en passant par le sillon du haut des cuisses (pli génito-crural ou inguinal). Le redrapage de la peau s’effectue vers le haut et vers l’intérieur. Les excédents de peau sont enlevés. Une fois la peau étirée, la zone est refermée dans les plis naturels du haut de la cuisse.

LA TECHNIQUE MIXTE (CONJUGUANT LES 2 TECHNIQUES PRÉCÉDEMMENT DÉCRITES)

Une fois l’incision effectuée, après avoir débuté par une éventuelle liposuccion, le praticien ôte les excès cutanés. La peau redrapée est suspendue par des sutures profondes de façon à devancer un futur affaissement cutané, à éviter que la cicatrice ne redescende et assurer ainsi une pérennité harmonieuse. La face intérieure des cuisses retrouve ainsi une tension esthétique. A la sortie du bloc opératoire, la patiente portera un panty de contention ou des bandes élastiques collantes selon les cas.

 

Source 

doctissimo.fr