Greffe de cheveux: une solution pour les femmes aussi

Greffe de cheveux: une solution pour les femmes aussi

- Dans GREFFE DE CHEVEUX
448
1260746-chute-de-cheveux-quelles-sont-les-methodes-qui-fonctionnent

Si elle est plus ou moins bien tolérée chez les hommes, la perte de cheveux est souvent vécue comme un drame par les femmes. En cas d’alopécie importante, la greffe peut apporter une solution efficace et durable.

Perte de cheveux: sans doute hormonal

Une femme qui perd plus d’une centaine de cheveux par jour depuis plus de six mois, sans être carencée en fer et sans avoir de problème thyroïdien, souffre souvent d’alopécie androgénique. Celle-ci se caractérise par une chute de cheveux diffuse sur le sommet du crâne, tandis que les hommes les perdent par le devant.

Contrairement à une idée reçue, cette situation ne touche pas que des femmes ménopausées, mais peut intervenir à tout âge. Les causes en sont encore mal connues, même si les hormones jouent vraisemblablement un rôle. Le médecin peut prescrire un traitement à base de minoxidil, éventuellement un anti-androgène et une contraception mieux ajustée.

 

Comment se déroule la greffe de cheveux

La greffe de cheveux peut avoir lieu en cabinet et prend deux heures à deux heures et demie. Sous anesthésie locale, on prélève à l’arrière de la tête (là où les cheveux sont programmés pour ne jamais tomber) une petite bandelette de 5 à 10 mm de large et de 17 à 19 cm de long, puis on referme la béance par des fils pour avoir une fine cicatrice linéaire.

La bandelette est ensuite découpée au microscope suivant des groupes d’un à quatre cheveux, appelés implants. Puis le médecin pratique des micro-incisions de 2 mm de long pour insérer les implants dans la zone à recouvrir. Grâce à l’élasticité de la peau, les bulbes sont emprisonnés et revascularisés.

 

Quand envisager la greffe de cheveux?

Lorsqu’aucun traitement médical ne fonctionne et que la situation traîne, parfois depuis des années, provoquant une grande souffrance psychologique chez la patiente.

L’avantage de la greffe est qu’elle fait appel à une technique naturelle, dans la mesure où l’on utilise ses propres cheveux. Les rares contre-indications sont avant tout liées à l’anesthésie locale (problèmes cardiovasculaires, etc.). Le médecin a l’obligation de faire respecter un délai de quinze jours de réflexion entre la première consultation et la greffe de cheveux effective.

 

Greffe de cheveux: une amélioration définitive

Les cheveux greffés ne repoussent pas immédiatement et l’on peut même observer quelques chutes autour de la zone transplantée. Il faut attendre six à huit mois pour constater une amélioration et une année après l’intervention pour voir le résultat définitif. Mais alors, les femmes disent revivre, c’est formidable.

L’amélioration est ensuite définitive et la femme peut aller chez le coiffeur et faire des couleurs normalement.

Source 

topsante.com

A propos de l'auteur