Gynécomastie: chirurgie de la poitrine chez un homme

Gynécomastie: chirurgie de la poitrine chez un homme

- Dans CHIRURGIE DES SEINS
519
gynécomastie en tunisie

La gynécomastie se définit par une hypertrophie des seins chez l’homme provoquée par le développement excessif de la glande mammaire.

Les causes de la gynécomastie

Le praticien procède à un interrogatoire et un examen clinique complet. Un bilan systématique endocrinien est prescrit afin de déterminer les dosages hormonaux et de retrouver un éventuel trouble endocrinien qui pourrait être la conséquence d’une pathologie ou d’une toxicité médicamenteuse. Une échographie et une mammographie sont programmées afin d’évaluer les composantes glandulaires.

gynecomastie-tunisie-4

 

Causes pathologiques

Les causes possibles sont les suivantes: Les maladies du rein (insuffisances rénale, cancer du rein), de la thyroïde, la cirrhose du foie, les tumeurs (du testicule, de la surrénale, de l’hypophyse, du poumon), certaines insuffisances hormonales testiculaires, le syndrome de Klinefelter(lorsque l’homme possède des chromosomes surnuméraires), la maladie d’Addison, l’acromégalie, la dystrophie myotonique de Steinert.

Causes iatrogènes

Les causes iatrogènes sont liées à une prise médicamenteuse ou de stupéfiants: Les médicaments contenant des œstrogènes, des antiandrogènes, la spironolactone (Aldactone, Aldactazine), le kétoconazole, la cimetidine (Tagamet), certains neuroleptiques, lesamphétamines. Les stupéfiants tels que les opioïdes, la marijuana ou les stéroïdes anabolisantspeuvent également provoquer une croissance excessive du tissu glandulaire.

Causes physiologiques

Durant la période de puberté, la gynécomastie est fréquente et liée à un désordre hormonal typique. La gynécomastie physiologique pubertaire rentre dans l’ordre spontanément au bout de 2 à 3 ans le plus souvent. Chez les hommes à partir d’un certain âge, où la gynécomastie est due à un déséquilibre hormonal suite au processus de vieillissement et une baisse naturelle de la production de testostérone.

gynecomastie-tunisie-3

Gynécomastie essentielle

Lorsqu’aucune cause n’est retrouvée, on parle de gynécomastie essentielle ou idiopathique.

Gynécomastie: les étapes de l’intervention chirurgicale

L’intervention s’effectue en plusieurs étapes.

Lipoaspiration

La liposuccion des tissus graisseux en excès permet de désépaissir le sein, de réduire les décollements chirurgicaux, et d’obtenir une chirurgie précise lors de l’ablation de la glande.

Exérèse de la glande mammaire

La glande étant dense et fibreuse, elle ne peut être aspirée par liposuccion. Elle est retirée chirurgicalement par une incision péri-aréolaire inférieure.

Retrait de l’excédent de peau

En cas d’excès cutané important et si la peau est de mauvaise qualité, avec un faible potentiel de retractation, le chirurgien procède au retrait de l’excédent de peau. La cicatrice péri-aréolaire est associée à une cicatrice horizontale dont la longueur diffère selon l’excédent cutané à ôter.

gynecomastie-tunisie-2

Suites et résultats

Un drain peut être mis en place lors de l’intervention afin d’éviter la formation d’un hématome. Il est, dans ce cas, retiré le lendemain de l’opération pour être remplacé par un pansement compressif. Les douleurs post-opératoires sont habituellement modérées et une prise d’antalgiques usuels est prescrite. Les fils sont résorbables. Des ecchymoses (bleus) et un oedème (gonflement des tissus suite à une infiltration séreuse) peuvent se présenter mais s’estompent spontanément après 2 semaines. Un vêtement compressif et adapté à la morphologie du patient (de type boléro) doit être porté le mois suivant l’intervention, afin d’éviter la formation d’un hématome. Un arrêt de travail d’une semaine environ est prescrit et les activités physiques intenses doivent être évitées pendant au moins un mois. Des consultations de contrôle sont programmées. Les résultats sont optimaux 6 mois après l’intervention, le temps que la rétractation cutanée s’effectue et que l’oedème consécutif à l’intervention se résorbe. Les cicatrices sont parfaitement dissimulées par la pigmentation naturelle de l’aréole et la pilosité du thorax.

En conclusion, l’intervention de gynécomastie est une méthode fiable corrigeant l’hypertrophie mammaire chez l’homme. Un programme bien défini et une technique rigoureuse permettent une correction définitive de la gynécomastie, offrant un bénéficie aussi bien esthétique que psychologique.

Source 

sante-medecine.journaldesfemmes.com