Gynécomastie : traitez cette pathologie

Gynécomastie : traitez cette pathologie

- Dans CHIRURGIE DES SEINS
649
gynecomastie-tunisie-homme

La gynécomastie est une maladie bénigne caractérisée par une croissance anormale et féminisante de la poitrine de l’homme. Ceci, est dû essentiellement au développement des glandes mammaires par sécrétion excessive d’hormones femelles (œstrogènes) ou tout simplement suite à une importante accumulation graisseuse au niveau du buste.
La solution la plus fiable reste sans aucun doute la chirurgie de la gynécomastie , où sa pratique procure des bienfaits tant esthétiques que financiers.

gynecomastie-tunisie-4

Déroulement de cette chirurgie esthétique et réparatrice


Elle est obligatoirement précédée d’une consultation médicale constituée d’un interrogatoire pour déduire le mode de vie quotidien du patient, un diagnostic hormonal, une mammographie et des analyses biochimiques. L’anesthésie est systématiquement générale puisque la durée de l’intervention peut dépasser les 2 heures.

Pour corriger l’hypertrophie mammaire masculine, le praticien effectue une résection au niveau de la zone inférieure de l’auréole afin d’éliminer la partie glandulaire en excès. Une liposuccion est à envisager aussi si le chirurgien remarque la présence d’un excès graisseux. La fin de l’intervention est marquée par un mini-lifting des seins pour redraper la peau sur le nouvel aspect du buste.
Les incisions sont suturées par des fils résorbables pour dissimuler les cicatrices. Des pansements compressifs sont également mis en place pour protéger la zone opérée.
L’hospitalisation est d’environ de 2 jours et est tributaire de la capacité du patient à se réveiller de l’anesthésie et à supporter les effets indésirables immédiats.

gynecomastie-tunisie-3

Les suites opératoires


Dès la sortie de la clinique, le patient sentira de légères douleurs sous forme de tiraillement et de courbature qui s’estomperont au fil des jours. L’utilisation de vêtement de contention comme le corset est fortement conseillé pendant la période de convalescence afin d’éviter l’infection des plaies et réguler la circulation sanguine.
Il faut noter qu’une diminution plus ou moins importante de sensibilité des mamelons est probable et dont sa disparition est préconisée à 2 ou 3 semaines.
Comme toute chirurgie esthétique, des œdèmes et des bleus sont parfois persistants. Il suffit de prendre un antalgique à de faible dose pour les atténuer.
La période d’éviction des activités sportives et socio-professionnelles dépend de l’aptitude du patient à se rétablir le plus rapidement possible.

Résultat d’une chirurgie de gynécomastie


Le résultat primaire est prévu après un mois et est tributaire du respect des consignes médicales au cours des suites. Le rendu final de la poitrine n’est visible qu’après 6 mois, c’est-à-dire après la disparition du gonflement.

Source

sante-medecine.journaldesfemmes.com