La correction du nez (rhinoplastie)

La correction du nez (rhinoplastie)

- Dans CHIRURGIE DU VISAGE
559
clinique-du-lac-aix-les-bains-rhinoplastie

Une théorie veut que le nez se trouve idéalement situé entre deux lignes qui partent du coin intérieur de l’œil et descendent. La ligne médiane de la base du nez est droite et la largeur de la base du nez doit être comprise entre les coins intérieurs des yeux.
Parfois, la déviation est telle qu’elle constitue une gêne. Certains estiment par exemple qu’un nez présentant une bosse enlaidit un beau visage. On peut également trouver son nez trop grand, trop petit, trop long ou trop large comparé au reste du visage. Dans ces cas, on parle de problème de nature esthétique.

Mais des problèmes physiques peuvent également conduire à une rhinoplastie. Si la forme du nez n’est pas correcte, il peut en résulter des obstructions ou des maux de tête. Si ce problème est récurrent, une intervention correctrice peut être souhaitable.
L’aspect du nez peut également changer avec l’âge. Au fil des ans, le cartilage devient plus fin et la peau perd son élasticité.

rhinoplastie-tunisie-2

Une rhinoplastie varie d’un individu à l’autre et fait partie des opérations les plus lourdes de la chirurgie esthétique. Il est important d’indiquer quelles sont vos attentes en matière de modèle et d’en parler en détail avec le chirurgien. Il est conseillé de noter toutes les questions que vous vous posez avant la consultation afin de ne pas en oublier durant la discussion avec le chirurgien esthétique. Une discussion personnalisée s’avère très importante pour arriver à une décision mûrement réfléchie quant au bien-fondé de l’intervention pour la personne et afin de déterminer la forme souhaitée. Il est conseillé de demander de mettre par écrit les informations reçues oralement, sous forme d’un accord de traitement et de le signer avec le médecin. Le chirurgien esthétique peut vous demander d’indiquer devant la glace les améliorations souhaitées. Il est possible que le chirurgien prenne des photos de votre nez afin de pouvoir analyser correctement le problème. Cela lui permet d’examiner avec précision le rapport entre le nez et les sourcils et le menton. De même, les asymétries ou déformations sont photographiées, tout comme la largeur des différentes parties du nez. Pour ce faire, le chirurgien doit examiner le nez, en accordant une attention particulière à l’élasticité de la peau et au cartilage de l’os nasal.

Traitement

Avant l’opération, le chirurgien aborde une dernière fois les étapes de l’intervention avec le patient. Il dessine également le nez selon le modèle opératoire convenu. Une incision de la partie interne du nez permet au chirurgien de découvrir le cartilage et l’os nasal. La peau du nez est détachée de l’os qui est ensuite sculpté aux dimensions souhaitées. Parfois, une incision de la paroi nasale entre les narines est nécessaire. Si la chirurgie nécessite du matériel supplémentaire afin de reconstruire et de modeler le nez selon les souhaits, il se peut que le chirurgien utilise du cartilage de l’oreille.

En cas de rhinoplastie, une hospitalisation d’un ou plusieurs jours est en général nécessaire. Naturellement, la durée de l’hospitalisation dépendra de l’ampleur de l’intervention. Dans la plupart des cas, l’opération dure 1 à 2 heures. Une rhinoplastie se déroule en principe sous anesthésie. Si l’intervention est mineure, une anesthésie locale pourra suffire.

rhinoplastie-tunisie-1

Soins postopératoires

Il est normal qu’après une rhinoplastie, le visage présente un œdème et des ecchymoses. Ces effets peuvent encore empirer dans les premières 48 heures suivant l’opération. Il est possible que le gonflement soit plus important d’un côté que de l’autre, même si l’opération a été réalisée en symétrie. Pour favoriser la circulation, on conseille de dormir sur deux coussins et, la journée, de s’asseoir et de marcher autant que possible. L’œdème et les ecchymoses ne tarderont alors pas à disparaître.

En général, des mèches sont placées dans le nez pour prévenir les saignements. Pendant ce temps, il vous faut donc respirer par la bouche, ce qui occasionne bouche et gorge sèches. Il est donc important de s’hydrater suffisamment. Une fois les mèches retirées, il est possible de nettoyer précautionneusement les narines et d’appliquer un peu de crème pour les soigner. Suite à l’opération, la muqueuse gonfle, provoquant une sensation de nez bouché qui peut durer quelque temps.
L’application d’une solution saline contribue dans bon nombre de cas à soulager ce problème. Il est conseillé de ne pas se moucher durant les deux premières semaines.

L’utilisation de médicaments n’est autorisée qu’après accord du chirurgien car certains peuvent fluidifier le sang. En cas de douleur, un comprimé de paracétamol ou de finimal suffit généralement. Pour combattre les infections, il est conseillé d’appliquer une crème antibiotique trois fois par jour sur, sous et à l’intérieur du nez. Les premières semaines, il n’est pas aisé de passer des vêtements par la tête.

Des activités exerçant une trop grande pression sur la tête, telles que se pencher, soulever des charges et faire des efforts lourds sont à éviter. Les six premières semaines, il convient également d’être très prudent dans la pratique de sports. Les premières semaines, il n’est permis de porter des lunettes que si elles sont collées sur le front.

Résultat

Une rhinoplastie peut booster la confiance en soi et de ce fait entraîner une diminution des commentaires de l’entourage. Il convient de garder à l’esprit qu’une rhinoplastie n’est pas une intervention offrant un résultat immédiat. Le résultat final ne pourra être admiré qu’un an après l’intervention. Les meilleurs candidats à une rhinoplastie sont donc des hommes et des femmes tout à fait conscients des attentes qu’ils peuvent avoir de l’opération. Qui dit correction ne dit pas toujours perfection!

Source:

passionsante.be