Comment sublimer un regard au Botox ?

Comment sublimer un regard au Botox ?

- Dans MÉDECINE ESTHÉTIQUE
492
médecine-esthétique-tunisie

Pour défatigué un regard, il s’agit de travailler à la fois sur le contour des yeux et le front.

Pour corriger un regard fatigué, on doit agir à la fois sur le contour des yeux et le front. L’objectif est d’atténuer les expressions négatives qui s’y sont installées : les rides frontales, les rides du lion, la patte d’oie. Mais uniquement les plus importantes.

injection-botox-tunisie-1

– Bloquer partiellement les muscles frontaux pour laisser au patient la possibilité de mobiliser le sourcil et d’exprimer ses émotions. Les rides très accentuées demeurent un peu visibles, mais c’est ce qui fait tout le charme !

– Au lieu de lisser complètement les rides, on cherche à ouvrir le regard en ascensionnant la queue du sourcil, si besoin, avec une injection de toxine botulique dans la région de la tempe.

comblement-en-tunisie-5

– Corriger les cernes creux qui accentuent l’impression de fatigue, en confiant l’opération à des mains expérimentées. Le remplissage se fait en profondeur, au contact de l’os, avec un acide hyaluronique , qui ne provoque pas de gonflement. On injecte peu de produit. Et si nécessaire, on retouche un mois plus tard.

– Lisser toutes les rides, jusqu’aux plus fines.

– Peaufiner le résultat de la toxine botulique avec une injection d’acide hyaluronique.

injection-botox-tunisie-4

Les suites :parfois des petites ecchymoses aux points d’injection, surtout dans la zone très vascularisé de la patte d’oie. Mais d’une façon générale, si l’on utilise des aiguilles très fines, il n’y a pas de suites avec la toxine botulique. Le remplissage du cerne creux ne pose pas plus de difficulté, bien qu’il y ait toujours un risque de léser un petit vaisseau. Dans ce cas, la peau est marquée pendant une semaine.

 

Source

mariefrance.fr

A propos de l'auteur